Le petit caillou dans la chaussure

Blog littéraire d'Alexandra Lahcene

Articles récents

Saint Jacques.

C’est frais, c’est tendre, ca fait du bien ! Suite au décès de Camille, Paloma, mère célibataire et infirmière à Paris,  reçoit en héritage une ancienne magnanerie en ruine accrochée aux Cévennes, un carnet mais également une malédiction : l’abandon, la perte de l’être aimé.  «  Nous avons quelques chose des mantes religieuses. J’ai perdu tous les hommes …

Lire la suite

Le coeur et le Chaos.

Un coup de coeur pour cette belle découverte. C’est l’histoire de trois solitudes qui vont mener une lutte contre le déclin de la société et leur propre déchéance. Aurélien, Trelox, trentenaire, militant pour l’environnement et pour sa liberté, erre et se détruit. Son souhait : partir. Iris, atteinte d’Alzheimer, devient hermétique à ce et ceux qui …

Lire la suite

Quand la ville tombe.

« Une conception différente du temps s’impose à moi, plus dilatée, moins fractionnée, où les évènements d’hier chevauchent ceux d’aujourd’hui et ceux de demain. Pour ce qui est de vivre, seul le temps présent existe ». C’est le troisième roman de Didier Castino et encore une fois je suis séduite par un livre publié par la maison …

Lire la suite

Sémi

Installez vous, mettez sur votre playslit la nocturne #20 en do dièse mineur de Chopin, et délectez-vous avec ce sobre et doux instant de poésie. La maladie engendre l’oubli, altère les souvenirs et les proches mais révèle les secrets de toute une vie. La maladie devient une seconde chance, la possibilité d’une renaissance : celle d’un …

Lire la suite

L’Anomalie.

Le duel avec son double est « The » sujet de la littérature.  L’acte d’écrire n’est il pas en soi un acte de dédoublement ? L’écrivain ne se projette-t-il pas dans ses personnages imaginaires puisés au plus profond de lui-même?  Le double cette relation entre deux entités, celui qui est à mon image, mais qui n’est pas moi ? …

Lire la suite

Nature humaine.

« l’Histoire se fait au plus près des êtres, elle influence les vies comme les mains modèlent l’argile » « Les grands moments de l’histoire sont la consigne de nos souvenirs personnels ». Et bien on peu dire que ce récit est foisonnant !!! Et ce fut un régal d’autant que j’ai ouvert les pages de ce roman alors qu’on …

Lire la suite

Lire. Oh ‘dire.  Ode à ce que respire le souffle qui passe de celles et ceux qui écrivent à leur corps défendu en roman ou en vrai, au fond la même chose.  La liberté, chère dame se dit de ce qui distingue les mots, ces mots qui se lisent d’un bout de souffle, en reprenant l’air de rien et du tout engagé en soi et envers  toutes les histoires sans début et sans fin, en fin vers l’imagination dévoilée en pleine tempête.  
Alexandra sélectionne le petit caillou, le livre, celui qui dérange et fait surgir en tête, en premier et avant tout ce qui est le monde et vous livre une petite perle. 
Selon elle. Cela n’engage qu’elle. 
Elle  le partage.
                                                                                                                                                                      Karim Arezki.

%d blogueurs aiment cette page :