Le petit caillou dans la chaussure

Blog littéraire d'Alexandra Lahcene

Lu dans le cadre des 68

« Le temps qui passe n’a sur nos vies que peu de prise. Les plus profondes blessures nous sont infligées en un éclair. Celles auxquelles on ne s’attend pas. »

Un livre coup de cœur dont on ne sort pas indemne !Sacha, ancien grand reporter, devenue critique gastronomique, reçoit une boîte dans laquelle se trouvent des lettres, un carnet parfumé de vanille gravé d’une fleur, et une photo.

Elle se souvient. Printemps 1994. L’Afrique.

Grand reporter française pour un grand quotidien, habituée à raconter le chaos, Sacha est envoyée au Cap pour couvrir les prochaines élections présidentielles post Apartheid.

Un accident avec un camion, des photos, une menace armée, de mystérieuses caisses, la conduisent à Kigali où elle découvre un pays dévasté par les massacres ethniques entre Tutsi et Hutu.

Elle y rencontre Daniel, obstétricien devenu médecin humanitaire. Son épouse, Rose, muette de naissance, travaille à l’ambassade de France. L’attentat politique de l’avion du président Habyarimana au-dessus de Kigali va déclencher et attiser la foudre qui s’abat sur ce pays.

C’est le destin croisé de deux femmes qui nous est raconté dans ce roman à travers le récit journalistique de Sacha mais aussi celui de rose par le biais de ses lettres.

Quelle intrigue !!! Une très belle réussite pour un premier roman.

Belfond

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :