Le petit caillou dans la chaussure

Blog littéraire d'Alexandra Lahcene

Lu dans le cadre du grand prix des lectrices Elle 2020, catégorie Roman.
Nous voici plongé dans une mécanique narrative audacieuse remarquable et ambitieuse, une satire intelligente maîtrisée qui décrit les vanités de l’homme, une histoire d’engrenages, un roman âpre qui raconte le capitalisme, le monde de la finance.
Nous sommes à la fin des années 1980, dans le monde des possibles, des bouleversements.
C’est l’histoire d’une femme oubliée de son riche mari, d’un prof de tennis gigolo, une banquière belle et jeune, ambitieuse et cupide.
C’est l’histoire de fortune, de trahison, de crime, de jalousie, de désir, de violence, de relations spéculatives.
Un roman sociétal donc qui se veut passionnant, explosif, et dont le suspens devrait nous tenir en haleine jusqu’au bout…
Mais qui me laisse perplexe…
Le style de l’auteur est perverti, corrompu par un excès d’hormones masculines et l’éloigne de toute subtilité ! Du coup on se lasse : trop de trivialité tue la trivialité.
Les longueurs, les digressions, les incertitudes poussées fatiguent et morcèlent l’action et le rythme.
Malgré tout je suis curieuse de lire ces romans précédents et curieuse de connaître vos avis…

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: