Le petit caillou dans la chaussure

Blog littéraire d'Alexandra Lahcene

Voici le deuxième roman que je lis de Delphine Bertholon (oui je sais il faut que je rattrape mon retard…) et je dois avouer l’avoir trouvé surprenant !!

Me voilà plongée dans un thriller qui frôle le fantastique parce qu’il va être question de fantôme et de maison hantée… et là vous me dites : je ne sais pas …

Et bien si !! Ça marche !!!

« Puis je t’ai rencontrée, deux yeux, un nez, une bouche, tu as comblé la brèche, petit à petit, tu étais si pleine, si pleine de formes, si pleine de vie, si pleine de tout que pour le vide, il n’y avait plus de place, tu as mâché ma solitude comme du bubble-gum, tu en as fait une bulle ».

Delphine Bertholon mène l’intrigue avec finesse et j’avoue avoir été happée jusqu’à la fin !

Par un dialogue entre une mère (Grâce) et son fils (Nathan) à trente ans d’intervalle,  l’auteur raconte l’histoire de survivants, d’une détresse.

A l’occasion de la fête de Noël, la famille (ce qu’il en reste) est réunie. Des évènements surnaturels apparaissent (une vieille photo déchirée, Tina dans la chambre de l’étage…) et chaque personnage va réagir en fonction de leurs expériences.

Dans ce drame familial, le personnage de Grâce bascule, est rongée par une obsession, n’accepte pas ce temps dévastateur, se transforme en sorcière souhaitant jeter un sort afin de détruire, et rentre dans un processus, une spirale incontrôlable. Personnellement j’ai adoré ce personnage !

Bravo Delphine pour ce roman que je recommande pour ceux et celles qui ne l’auraient pas encore lu.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: