Le petit caillou dans la chaussure

Blog littéraire d'Alexandra Lahcene

Un roman philosophique où la contemplation, la fantaisie, la résistance et la liberté prennent toute leur dimension !

Tom est propriétaire d’un petit supermarché au fin fond du Kansas.

S’y trouve un annuaire téléphonique où il y consigne un ensemble de petits poèmes tels des haïkus pour capturer chacun de ses clients, habitants de cette petite ville au milieu de nul part, entourée d’un désert de pierres noires, où il n’y a rien à faire si ce n’est travailler dans l’usine de popcorn.

Dans ce supermarché singulier, il n’ y a rien à acheter hormis sa trilogie du bonheur…

Devant sa caisse se trouve un fauteuil de barbier, celui de son père. Chacun a pris l’habitude de s’y asseoir pour naturellement s’y abandonner, s’ouvrir à Tom, poète sensible qui aspire à la confidence.

Sur le trottoir d’en face pousse un hypermarché, titan de l’opulence, du confort, le Goliath de la climatisation.

Tous les clients de Tom vont ainsi déserter son supermarché et sa source de poèmes va se tarir…

Il décide alors d’écrire un roman autobiographique où il abordera le sort des indiens d’Amérique dont il est originaire.

Emilie la caissière rêveuse et une chanson, « popcorn melody », vont heureusement se trouver sur son chemin ! (je n’en dis pas plus..)

Les thèmes abordés dans ce roman très cinématographique sont savoureusement bien menés : je me suis régalés.

La poésie peut-elle exister dans un désert culturel, dans la sécheresse sous toutes ses formes ?

Tom se refugie dans la poésie et la littérature et symboliquement va trouver une forme d’espoir sur cette terre aride sans saison.

C’est à lire !! Un très bon moment de lecture !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :